Custom Menu

Latest From Our Blog

Maison de la forêt | Le Syndicat demande un droit de réponse au Journal « La Chasse en Gironde »
Le Syndicat des Sylviculteurs du Sud Ouest rassemble plus de 6000 adhérents. Le syndicat veille aux intérêts des propriétaires sylviculteurs contre toute application abusive ou disciminatoire des textes législatifs et réglementaires. Le syndicat propose également des orientations et réformes nécessaires pour dynamiser la forêt cultivée. Maison de la Forêt 6 Parvis des Chartrons 33075 Bordeaux Cedex.
maison de la foret, syndicat de sylviculteurs du sud ouest, gironde, france, aquitaine, arbre, foret, bois, pin, bordeaux, sylviculture, foret des landes de gascogne, innovation, hectares, landes, lot et garonne, economie de la foret, prix du bois, FOGEFOR, SODEF, DFCI, GPBS, CAFSA, FOREXPO, USSE, CPFA, PEFC, pin des landes, parquet, foret durable, papier, parvis des chartrons, bucheron, elaguer, menuiserie, charpente, foret, arbre, artisanat bois, sciage, negoce, lattes, contreplaque, lambris, parquets, placage, 33,gironde,france,aquitaine,arbre,foret,bois,pin
20373
single,single-post,postid-20373,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.3.1,vc_non_responsive

Le Syndicat demande un droit de réponse au Journal « La Chasse en Gironde »

Le Syndicat demande un droit de réponse au Journal « La Chasse en Gironde »

Monsieur le Rédacteur en Chef,

Dans votre revue relatant l’Assemblée Générale de la Fédération des Chasseurs de la Gironde du 8 avril 2017, une fois de plus, car ce n’est pas la première fois, la sylviculture du pin maritime serait la cause d’une perte de biodiversité (cf. propos de Monsieur V. Alcaraz).

« … Il est légitime pour nous de défendre la biodiversité source de bonne santé pour la forêt, pour le grand gibier mais aussi pour les équilibres sylvo-cynégétiques tant recherchés ». Et, selon des témoins, la version orale était encore plus radicale.

C’est une fois de trop.

C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir publier dans votre revue sous forme de démenti, ou d’une mise au point presse, l’article que je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint.

En vous remerciant de l’accueil favorable que vous accorderez à notre demande,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Rédacteur en Chef, l’expression de mes sentiments distingués.

LE SECRETAIRE GENERAL

Christian PINAUDEAU

Lecon d'histoire (905x1280)