Custom Menu

Latest From Our Blog

Maison de la forêt | Lettre au Commissaire Européen à l’Agriculture Phil HOGAN après sa venue à Bordeaux
Le Syndicat des Sylviculteurs du Sud Ouest rassemble plus de 6000 adhérents. Le syndicat veille aux intérêts des propriétaires sylviculteurs contre toute application abusive ou disciminatoire des textes législatifs et réglementaires. Le syndicat propose également des orientations et réformes nécessaires pour dynamiser la forêt cultivée. Maison de la Forêt 6 Parvis des Chartrons 33075 Bordeaux Cedex.
maison de la foret, syndicat de sylviculteurs du sud ouest, gironde, france, aquitaine, arbre, foret, bois, pin, bordeaux, sylviculture, foret des landes de gascogne, innovation, hectares, landes, lot et garonne, economie de la foret, prix du bois, FOGEFOR, SODEF, DFCI, GPBS, CAFSA, FOREXPO, USSE, CPFA, PEFC, pin des landes, parquet, foret durable, papier, parvis des chartrons, bucheron, elaguer, menuiserie, charpente, foret, arbre, artisanat bois, sciage, negoce, lattes, contreplaque, lambris, parquets, placage, 33,gironde,france,aquitaine,arbre,foret,bois,pin
20394
single,single-post,postid-20394,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.3.1,vc_non_responsive

Lettre au Commissaire Européen à l’Agriculture Phil HOGAN après sa venue à Bordeaux

Lettre au Commissaire Européen à l’Agriculture Phil HOGAN après sa venue à Bordeaux

Monsieur le Commissaire et Cher Monsieur,

 

Lors de votre visite à Bordeaux à propos de la Politique Agricole Commune, un représentant des sylviculteurs du sud-ouest a pu s’exprimer et porter des demandes formulées dans une note que je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint.

 

Trois questions vous ont été posées et nous nous permettons d’insister sur les conséquences dans les zones à fort risque feu de forêt de l’article 40 du règlement n° 702/2014. Il nous parait nécessaire et urgent de modifier cet article dans les régions classées à haut risque par l’UE et de prévoir une dérogation pour les pistes de DFCI à cet effet.

 

Dans ces zones, il est justement procédé à l’interdiction de la circulation du public en forêt considérant les risques de feu. Il y a donc une totale contradiction à réserver un financement jusqu’à 100 % dans les seules routes forestières ouvertes au public… ?

 

Dans ces zones, la seule façon de conserver le caractère multifonctionnel des forêts, est de prévoir un quadrillage par des pistes DFCI. Il serait donc totalement anormal de ne pas leur accorder ce financement à 100 %. Au contraire, la priorité doit être réservée à ces pistes de DFCI pour organiser la protection de ces massifs forestiers contre les feux.

 

Nous vous demandons de prendre en considération cette requête afin que nous puissions compléter ce quadrillage dans les zones à risque dès cet hiver.

 

Restant à votre disposition, si vous le souhaitez, pour vous fournir toute autre information sur les deux autres sujets et vous remerciant de votre attention,

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Commissaire, l’expression de ma considération.

 

LE SECRETAIRE GENERAL

 

Christian PINAUDEAU

HOGAN_JOACHIM (1280x960)

 

Tags: